Appel à articles : « Les modes d’engagement des jeunes, dans et hors l’école, en contexte de crise »

Revue Tréma

Coordination et argumentaire:
Jean-Charles Buttier, Stéphanie Demers, Aurélie De Mestral, Charles Heimberg et David Lefrançois

 

Les engagements de la jeunesse dans des contextes nationaux variés sont un sujet de premier plan à l’heure des grèves pour le climat ou des luttes féministes, même si ces mouvements d’ampleur planétaire ont subi une réorganisation du fait du contexte pandémique actuel. Cette crise sanitaire interroge d’ailleurs les relations entre les générations ainsi que les engagements subis ou choisis de la jeunesse.

L’enjeu central de cet appel à articles est ainsi de questionner la pluralité des engagements provoqués ou attendus à l’école et hors de l’école et de comprendre la relation entre injonction normative et promotion de l’émancipation.

 

Texte de cadrage / Normes de présentation

 

Les articles complets sont attendus pour le 30 juin 2021.

Ils devront être soumis, ainsi que toute question, à l’adresse suivante: Jean-Charles.Buttier@unige.ch.

 

 

Action Didactique est une revue scientifique internationale essentiellement consacrée à l’enseignement / apprentissage du français (FLE / FLS, français sur objectifs spécifiques, universitaires, français langue professionnelle, etc.) dont elle valorise la dimension plurilingue et pluriculturelle.

Des études qui s’inscrivent dans l’une des disciplines contributives de la didactique des langues (sciences du langage, sciences de l’éducation, etc.) peuvent être acceptées. 

 

Voir l’appel à contributions détaillé

 

 

Appel à candidatures

 

La Comité de direction lance un appel à candidatures pour deux mandats de

co-responsable de la Filière Enseignement primaire

à la HEP Vaud

 

Entrée en fonction : progressive, à partir 1er mars 2021, ou à convenir

Taux d’activité correspondant au mandat : 60%

Durée du mandat : 3 ans, renouvelable

Statut académique : poste professoral (déjà acquis, si possible, ou lié à l’obtention de ce mandat)

 

Vous activités principales consistent à

  • organiser de manière durable et interdisciplinaire la formation menant au Bachelor en enseignement primaire ;
  • établir les principes du curriculum, concevoir et assurer le développement des plans d’études en fonction de l’évolution prévue du métier d’enseignant·e primaire et dans le cadre de la stratégie institutionnelle ;
  • proposer les mesures adéquates pour assurer le maintien d’un haut niveau de qualité de la formation et sa reconnaisssance aux niveaux cantonal, national et international ;
  • définir les prestations de formation attendues des unités d’enseignement et de recherche et des établissements partenaires de formation, en collaboration avec elles et eux ;
  • diriger et organiser les activités de son équipe, afin de répondre au mandat de la filière[1], en vous appuyant sur une commission des études.

Ces activités se réalisent en étroite collaboration

  • entre co-responsables , selon une répartition précise des tâches encore à affiner, chacun·e étant par exemple en charge des éléments de curriculum correspondant à l’un des deux profils 1-4 ou 5-8 ;
  • avec le directeur de la formation et les autres responsables d’unité.

Vous représentez la HEP Vaud, dans votre domaine, auprès des hautes écoles partenaires, des établissements scolaires et des services et organismes cantonaux et nationaux.

 

Votre emploi, pour un 100% à la HEP Vaud, correspond à:
– 50 à 60 % : mandat de responsable de filière;
– 40 à 50% : activités d’enseignement, de recherche & développement et/ou de prestations de service à la Cité au sein d’une UER.

Une indemnité annuelle de CHF. 8’400.- est servie pour ce mandat.

 

Vous êtes au bénéfice d’un Doctorat ou d’un Master accompagné d’un MAS dans l’un des domaines correspondant aux activités de la HEP Vaud.

Vous faites preuve de capacités d’analyse des enjeux et de synthèse des besoins du métier d’enseignant·e primaire. Vous êtes prêt·e à relever le défi de concevoir le renouvellement de ce curriculum, adapté à l’avenir de ce métier.

Votre leadership et votre aisance dans les relations sont avérés. Vous savez travailler dans un esprit de partenariat, êtes en mesure d’écouter, de dégager des consensus et de convaincre des publics différents (collègues de la HEP, étudiant·e·s, praticien·ne·s formatrices·teurs, cadres scolaires, …).

Vous savez vous appuyer sur le travail d’une équipe, gérer des projets et déléguer les tâches à réaliser.

Vous alliez rigueur, clarté, flexibilité et capacité à proposez des solutions adéquates dans un environnement dynamique.

 

Délai de candidature : 31 janvier 2021

Renseignements :

Cyril Petitpierre, Directeur de la formation

cyril.petitpierre@hepl.ch

Tél. : +41 (0)79 607 72 75

 

Les candidatures, comprenant une lettre de motivation et un curriculum vitae complet, sont à adresser par voie électronique au directeur de la formation et à l’unité RH (carriere@hepl.ch). Les candidatures en duo sont possibles.

Les candidatures seront examinées par une commission, constituée de manière similaire à celle prévue par la directive 03_13 art. 5.

 

[1] cf. directive 00_19 Mandat des filières

 

 

Former et transformer par la médiation culturelleL’Educateur, 10/2020.

Ce dernier numéro de l’Educateur fait indirectement écho à la situation dramatique d’une scène artistique fortement impactée par la crise sanitaire. Il apparaît d’autant plus essentiel de s’intéresser aux multiples facettes de la médiation culturelle à l’école, mise en lien « qui mobilise les émotions, les imaginations, réveille la parole, les actes ».

Accès sans abonnement: 11.- (dossier), 2.- (article).

Voir le numéro

 

 

Appel à candidatures: chargé·e d’enseignement en didactique des mathématiques

à 50% – Institut universitaire de formation des enseignant·e·s, UNIGE

 

Le poste s’inscrit prioritairement dans le contexte de la formation des enseignant.es de mathématiques du secondaire. Il implique la responsabilité d’ateliers de didactique des mathématiques, la participation aux unités de formation « Profession enseignante » et « MITIC », comprenant l’intégration des outils numériques utiles d’un point de vue didactique, le suivi des stagiaires en collaboration avec les formateurs-trices de terrain, l’intervention dans la formation continue, ainsi que la participation à la recherche dans le domaine de la didactique des mathématiques.

Les candidat.es possèderont une expérience dans le cadre de l’enseignement secondaire et de la formation d’enseignant.es. Une formation universitaire post-grade, de préférence dans le domaine de la formation des enseignant.es, est souhaitée. De l’expérience dans la recherche en didactique des mathématiques est un atout.

Délai de postulation: 8 janvier 2021.

 

Voir l’offre complète / Postuler

 

Lors de ces partages, des enseignant·e·s de l’UNIGE ont présenté leurs pratiques créatives, échangeant également avec leurs pair·e·s à propos d’outils et de stratégies d’enseignement.

Par qui / pour qui:

  • Des enseignant-es de l’UNIGE qui viennent présenter leurs innovations pédagogiques (15-20 minutes)
  • Des conseillers pédagogiques du pôle SEA qui présentent le partage et modèrent les questions et les échanges (40-45 minutes)
  • Toute personne qui a une activité d’enseignement ou de formation à l’UNIGE ou dans les universités partenaires du RCFE (UNIFR, UNIL, UNINE, EPFL).

 

Visionner les partages sur MediaServer

 

« Étayer l’apprentissage de la conception en ACM à l’aide d’un cahier d’atelier : Analyse de l’appropriation par les élèves des outils de l’ingénieur et du scientifique », par Guillaume Massy et Nicolas Perrin. In J. Didier, F. Quinche et T. Dias (Eds.), Artefact enjeux de formation. Belfort, France: UTBM, sous presse.

 

Ce chapitre se concentre sur l’évaluation de l’appropriation d’un artefact soutenant l’apprentissage de la conception en activité créatrice et manuelles. Cet outil, nommé le « cahier d’atelier », est le résultat de l’association entre un cahier des charges et un cahier de laboratoire. Cet outil introduit dans l’enseignement des activités créatrices et manuelles a pour objectif de renforcer l’apprentissage de la conception par, notamment, la mise en place d’une démarche d’investigations composée de phases de réflexion, d’émission d’hypothèses et de confrontation de celles-ci lors d’un moment d’expérimentation. (Massy, 2017). Cette recherche a été réalisée avec des élèves de 9 – 10 ans lors d’un projet de création et de réalisation d’un hôtel à insectes à l’école obligatoire. Cette étude a permis d’une part de rendre visible le processus d’appropriation de ce nouvel outil tout en identifiant ; d’autre part de mettre en évidence les liens de complémentarité entre ses deux composantes que sont le cahier des charges et le cahier de laboratoire.
 
 
 

 

Enquête DISPAR: L’enseignement à distance mis en place lors de l’épidémie du coronavirus : vécu de parents d’élèves du primaire vaudois et fribourgeois, par Héloïse Durler. Communication présentée à Assemblée générale APE Asse et Boiron, A distance – Etablissement Elisabeth de Portes, Suisse. Novembre 2020.

Présentation de quelques résultats de l’enquête lors d’une assemblée générale de l’Association de Parents d’élèves Asse et Boiron.

Demander un tiré à part

 

 

Langue d’origine et langue de scolarisation : dans quelle mesure les compétences en littéracie sont-elles transférables ?

par Amelia Lambelet, Raphael Berthele, Jan Vanhove, Magalie Desgrippes, Carlos Pestana, Fabricio Decandio,

Rapport du Centre scientifique de compétence sur le plurilinguisme, 2020.

 

Le projet s’intéresse au développement langagier d’enfants issus de la migration portugaise
en Suisse. Il vise à répondre aux questions de recherche suivantes :

  • Observe-t-on des transferts de compétences en littéracie d’une langue à l’autre
    chez les enfants issus de la migration portugaise en Suisse ?
  • Ces transferts sont-ils plus susceptibles de se produire entre des langues étroitement
    liées (portugais et français) qu’entre des langues plus éloignées (portugais
    et allemand) ?

 

Voir le rapport

 

HEP : COVID-19T #Une heure avec,

par Anne Rodi, Lausanne, Suisse: UER PS, 2020.

 

L’ouvrage rassemble dix-neuf témoignages d’étudiant·e·s et de personnes qui les accompagnent dans leur parcours de formation, enseignant·e·s spécialisé·e·s et formateur·trice·s de la Haute pédagogique du canton de Vaud (HEP). Leurs profils sont très variés : jeune ou moins jeune, célibataire, marié·e, aveugle, malentendant·e, recruté·e par l’armée ou hospitalisé·e durant le printemps, confronté·e au décès d’un proche ou enchanté·e à la naissance d’un·e nouvel·le enfant. Ils·elles vivent seul·e·s, en famille, loin de leurs proches ou avec un·e enfant en situation de handicap. Ils·elles ont récemment débuté leurs études, les terminent, rédigent leur mémoire professionnel, rêvent d’un semestre à l’étranger, réussissent ou échouent à un examen. Ils·elles travaillent tantôt en classe régulière, tantôt en institution ou à la HEP. Ils·elles représentent une infime partie de notre société, une société diversifiée, aux multiples visages. Tous·toutes ont vécu, à leur manière, une expérience unique : l’arrivée de la Covid dans leur vie. C’est avec beaucoup de sincérité, d’humour et de sensibilité qu’ils·elles racontent leur quotidien : la solitude, la famille 24/24, les balades, l’enseignement à distance, la maladie, une multitude de micro-aventures auxquelles nombre d’entre nous ont certainement goûté…

 

Lire les témoignages