Appel à communications

2e Congrès international de la Théorie de l’Action Conjointe en Didactique (TACD)

Thème: Pour une reconstruction de la forme scolaire d’éducation

 

Voir / Télécharger l’appel à communication

 
Compte tenu du contexte sanitaire et des incertitudes sur l’évolution de la situation, les propositions de communications sont attendues
d’ici le 30 novembre 2020.

 

A noter: Pour les collègues souhaitant communiquer, et ne pouvant se déplacer à Nancy à ces dates, il sera possible de faire leur communication à distance au sein des ateliers organisés pour cela. Un dispositif de suivi à distance des conférences plénières sera également mis en place, pour faciliter la participation de tous.

Public: enseignant·e·s, formatrices et formateurs, étudiant·e·s.

Lieu: Médiathèque HEP-BEJUNE, Delémont.

Date & heure: 28 octobre 2020, 13:30 à 16:45.

Entrée libre.

Délai d’inscription: 30 novembre 2020.

La différence culturelle devrait être pensée des politiques jusque dans les salles de classe comme une opportunité à exploiter plutôt qu’un problème à résoudre.

Ce CAS, organisé par l’Université de Genève, propose des outils et des compétences pour mettre en œuvre une éducation interculturelle.

Objectifs:

  • Développer sa compréhension des enjeux et perspectives de l’éducation interculturelle à un niveau local, national et international
  • Connaître et s’approprier, dans le cadre de sa pratique professionnelle, les outils didactiques et de formation à la citoyenneté
  • Acquérir la méthodologie et les connaissances interdisciplinaires permettant de mener et d’évaluer des projets d’éducation interculturelle
  • Développer un réseau d’expertises en éducation interculturelle

Voir le programme détaillé

Délai d’inscription: 30 novembre 2020

Les objectifs de ce MAS organisé par l’Université de Genève sont les suivants:

  • Acquérir les connaissances scientifiques et compétences nécessaires pour travailler efficacement dans les contextes économiques, politiques, culturels et sociaux complexes influençant l’éducation, l’enseignement et l’apprentissage dans différentes régions du monde
  • Comprendre les tendances globales et les approches diverses en matière de pratique d’enseignement
  • Développer les compétences méthodologiques propres à mener des recherches et des projets en classe et dans le domaine de la coopération.

Sont les bienvenu-e-s:

Enseignant-e-s, chercheurs et chercheuses, directeur/trices d’établissement scolaire, responsables d’équipe pédagogique, enseignant-e-s de langue et culture d’origine, responsables de projet pédagogique, conseillers/ères d’orientation, médiateur/trices interculturel, formateur/trices d’adulte, jeunes diplômé-e-s souhaitant acquérir une expertise dans le domaine de l’éducation interculturelle.

Voir le programme détaillé

En septembre 2020, le CeDiLE (Centre de Didactique des Langues Etrangères) a invité le CRE/ATE à une table ronde intitulée « Les nouvelles technologies vont-elles vraiment révolutionner l’apprentissage des langues étrangères? ». L’évènement a permis de discuter des évolutions, des questions ouvertes quant à l’avenir des didactiques ou les développements de l’école.

La table ronde a rassemblé 5 personnes :

Voir la vidéo

Quelques phrases à retenir :

  • « le numérique est une évolution, par une révolution »
  • « le défi est dans la généralisation »
  • « penser environnements numériques, pas outils numériques »
  • « à quels moments je veux en tant qu’enseignant, contraindre à un espace protégé entre quatre murs, et à quels moments je veux faire exploser les murs et ouvrir au monde, via le web »

Ce groupe est un lieu de partages d’expériences, de connaissances, d’informations entre les enseignant-e-s, chercheur-e-s, formateurs/trices en éducation physique et toutes les personnes qui sont intéressées par cette branche d’enseignement.

Ce groupe regroupe aujourd’hui plus de 1300 membres, et vous êtes les bienvenu-e-s pour enrichir les discussions et échanges.

Voir le groupe

Éducation musicale et handicap sensoriel 

Le Journal de Recherche en Éducation Musicale (JREM) lance un appel à contribution pour son numéro thématique “Éducation musicale et handicap sensoriel”, consacré plus particulièrement au public malentendant/sourd et malvoyant/aveugle.

Depuis la loi du 11 février 2005, les concepts de handicap, d’inclusion on encore d’accessibilité sont de plus en plus représentés, que ce soit dans les cadres légaux et juridiques mais aussi dans les politiques publiques. Plusieurs institutions, en particulier l’Éducation Nationale, s’emparent également de ces questions. Par ailleurs, un certain nombre de travaux scientifiques menés notamment en sciences de l’éducation, en psychologie et en neurosciences, décrivent l’importance de l’apprentissage de la musique dans le développement cognitif, social et affectif des enfants malentendants/sourds ou malvoyants/aveugles, mettant particulièrement en relief l’impact de la pratique musicale sur les habiletés langagières.

Au travers des contributions qui seront soumises, il s’agit d’interroger la place de la culture musicale dans l’éducation des personnes en situation de handicap, et plus particulièrement les situations d’enseignement-apprentissage mises en œuvre pour rendre la pratique musicale accessible à ces publics.

Dans une approche pluridisciplinaire, l’enjeu de ce numéro consiste à faire le point sur les recherches et les pratiques actuelles afin d’enrichir la réflexion sur l’action éducative et pédagogique, les vecteurs de transmission qui visent à favoriser l’accès de ces personnes en situation de handicap aux pratiques musicales.

Modalités de la soumission

Les auteur.e.s sont invité.e.s à envoyer une proposition de résumé de la contribution (300 mots), accompagnée d’un titre et de mots-clés, ainsi qu’une courte biographie précisant la fonction occupée et éventuellement l’affiliation universitaire. La proposition est à adresser à l’attention du comité éditorial (adresse mail : revueJREM@gmail.com) avant le 30 septembre 2020.

Les auteur.e.s dont la contribution aura été retenue par le comité de rédaction seront invité.e.s à soumettre un article complet pour le 28 février 2021. L’article sera soumis de manière anonyme à une double expertise. La publication est prévue pour l’automne 2021.

Parution: « Le français langue étrangère, entre formation et pratiques. Construction de savoirs d’ingénierie didactique » de Véronique Laurens
 
Toute personne se destinant au métier d’enseignant de FLE peut suivre à un moment de son parcours une formation dédiée à la méthodologie de l’enseignement afin d’acquérir des savoirs et des savoir faire propres à l’outiller sur le plan réflexif et technique pour apprendre à enseigner la langue. Qu’advient-il des savoirs travaillés en formation dans les pratiques effectives d’enseignants de FLE ? Comment se construisent les savoirs professionnels de l’enseignant sur le plan de l’ingénierie didactique ? Ces questions sont à la base de la réflexion à laquelle cet ouvrage propose de contribuer. La formation à la méthodologie de l’enseignement est envisagée à partir d’une modélisation didactique, la trame méthodique repère (TMR), présentée comme outil de conception d’unités didactiques et comme outil de formation des enseignants. L’analyse proposée de la construction des savoirs, dans la circulation entre formation et terrain, constitue ainsi une voie d’accès à la compréhension de ce qui est en jeu dans l’entrée dans le métier d’enseignant de FLE sur le plan de l’ingénierie didactique. 
 
 
Le livre sera annoncé sur le site de l’éditeur à partir du 16 juillet, et il sera possible de le commander en ligne ou en librairie (cf. https://didierfle.com/).
 
Détails techniques de l’ouvrage
Collection : Langues et didactique
Titre : Le français langue étrangère, entre formation et pratiques
NUART : 4116017
ISBN : 9782278088393
 
Commandes en ligne : 
 
Une version e-book sera également disponible à partir du 16 juillet  (sur toutes les librairies en ligne).
 
 
Véronique Laurens, site professionnel

Parution: « Les pratiques des enseignants en formation initiale : la construction des savoirs, les gestes didactiques et l’alternance des langues en classe d’allemand et d’anglais à l’école primaire » de Slavka Pogranova

Ce livre décrit la construction des savoirs, les gestes didactiques et l’alternance des langues de futurs enseignants primaires genevois. Il montre qu’enseigner l’allemand et l’anglais, c’est débuter l’enseignement par des actes de parole insérés dans les dialogues. Enseigner l’allemand et l’anglais, c’est utiliser une diversité de gestes. En anglais, cela se traduit par la recherche d’une réflexion métalinguistique lors des moments d’institutionnalisation, et en allemand, par la continuité du travail scolaire lors de la création de la mémoire didactique. Enseigner l’allemand et l’anglais, c’est alterner les langues avec des fonctions précises facilitant le passage d’une langue à une autre.

Voir la 4ème de couverture

Pogranova, S. (2020). Les pratiques des enseignants en formation initiale : la construction des savoirs, les gestes didactiques et l’alternance des langues en classe d’allemand et d’anglais à l’école primaire. Berlin : Peter Lang.

Le prochain séminaire d’actualité de l’ARCD se tiendra à l’Université de Nantes, les 27 et 28 janvier 2021. Il portera sur les Apports réciproques des différentes approches didactiques à la question de l’évaluation.

Vous trouverez le détail de cet appel à communication sur le site de l’ARCD :

 Séminaire d’actualité de l’ARCD